février 4, 2017 Nouvelles Pas de commentaire

Le Regroupement des organismes communautaires des Laurentides (ROCL) estime à 17,5 millions de dollars ce qui manque à ses membres pour opérer convenablement. Mercredi, en conférence de presse au Centre communautaire Thérèse de Blainville, à Sainte-Thérèse, on a voulu passer un message clair au Premier ministre Philippe Couillard.

«Si les représentantes des quelque 145 organismes communautaires des Laurentides vous ont convié ici,

Aujourd’hui, a lancé d’entrée de jeu Linda Déry, porte-parole du ROCL, c’est qu’elles veulent rendre visible ce grand écart qui existe entre le financement qu’elles reçoivent actuellement du gouvernement du Québec et leurs besoins réels.»

Se tenant debout derrière une affiche sur laquelle un thermomètre avait été dessiné pour imager leurs revendications financières, ces représentantes d’organismes ont dit être à bout de souffle, insistant sur le fait qu’au final, c’est la population qui souffre de cette situation.

«Les organismes doivent souvent faire le grand écart afin de joindre les deux bouts, a insisté Mme Déry. Certains se résignent à faire des mises à pied économiques alors que d’autres doivent réduire leurs activités.».

http://www.leveil.com/actualites/les-organismes-communautaires-crient-a-linjustice

Écrit par Mireille Émond